Ce qu’on vous propose ici n’est rien d’autre que de la myopraxis. En effet, le myopracteur s’attache à supprimer les tensions musculaires en leur permettant de se relâcher et de récupérer leur élasticité naturelle.

Jusqu’où peut aller le myopracteur ? Eh bien, si le temps le permet, ainsi que la nature du problème, il a la possibilité de pratiquer très profondément dans les couches musculaires et ainsi de supprimer un problème, même très ancien.

Pour nombre de problèmes musculaires, il a la capacité de travailler jusqu’à l’os, mais il faut bien réaliser qu’en fonction de la location et du nombre de couches musculaires, cela peut nécessiter un besoin en temps élevé.

Certains corps réagissent mieux que d’autres à cette pratique et c’est le corps qui va déterminer le temps nécessaire pour venir à bout d’une contracture récalcitrante.

L’avantage certain de la myopraxis est qu’elle ne laisse pas de côté la face énergétique du corps qui a aussi son incidence. Muscles et énergie sont étroitement liés de telle sorte que l’un ne va pas sans l’autre.

Cette pratique, de loin moins invasive qu’une opération chirurgicale, ne laisse aucune trace, si ce n’est la sensation d’une légère contusion ou bleu durant 24 heures.