On me demande souvent si je suis diplômé. La réponse est oui ! Mais l’habit ne fait pas le moine et après toutes ces années d’expérience, je suis intimement convaincu que le reboutement est un art et s’apprend tout au long d’un travail quotidien.

Même si ces bouts de papier attestent d’une certaine connaissance et sont une nécessité, ils ne valent aucunement un savoir-faire et je préfère laisser parler mes mains.

Ainsi vous ne les verrez pas, cela m’évite de faire trop souvent la poussière.

Dans tous les métiers vous trouvez des gens diplômés, mais ce n’est pas cela qui vous attire chez eux mais bien leur expérience et surtout leur capacité à traiter un problème et cela aucun diplôme ne le remplacera.